L’intelligence artificielle et la confidentialité des données

La confidentialité des données et l’utilisation des conversations

La confidentialité des données est une question qui revient souvent, notamment en raison de la valeur de nos données et de la soumission au RGPD. Il est important de distinguer deux grandes catégories d’utilisation du contenu de vos conversations. Ces conversations sont souvent sous forme de chat, utilisées notamment avec ChatGPT.

Les modèles gratuits et leur utilisation des données

Des intelligences artificielles génératives, comme la version gratuite de ChatGPT d’OpenAI, Bard de Google, et Bing Chat de Microsoft, utilisent le contenu des conversations pour enrichir leur modèle. Quand un service est gratuit, le produit c’est souvent l’utilisateur. Ces entreprises collectent des données et fournissent un service en échange.

Alternatives payantes et respect de la confidentialité

Il existe des alternatives comme la version payante de GPT et son API, où les modèles n’utilisent pas le contenu des conversations pour s’enrichir. Ceci offre une meilleure protection de la confidentialité des données.

Autres outils et approches éthiques

D’autres outils, moins connus en France, comme Claude.ai, s’avèrent intéressants. Même dans leur version gratuite, ils n’utilisent qu’un minimum les données. Claude.ai, en particulier, se positionne comme une entreprise éthique, se démarquant des géants comme Google et Microsoft.

Les modèles open source et la maîtrise des données

Les modèles open source, comme Llama2 créé par Meta, permettent de créer sa propre instance d’intelligence artificielle générative, offrant un contrôle total sur les données entrantes et sortantes.

Evolution et avenir des IA génératives

L’utilisation des IA génératives évolue. Avec des outils comme ChatGPT, les réponses fournies sont utilisées pour faire évoluer le modèle. À l’avenir, les réponses pourraient intégrer des liens sponsorisés, offrant un ciblage plus précis et du contenu correspondant davantage aux utilisateurs.

Les nouvelles intégrations et leurs implications

Microsoft, ayant investi massivement dans OpenAI, utilise la technologie GPT dans ses outils, y compris dans Windows 11 et Bing Chat, sous le nom commercial de Co-Pilot.

Quelle distinction entre IA générative et non générative ? La principale différence entre les IA génératives et non génératives réside dans l’unicité de la réponse. Les IA génératives créent un contenu unique, que ce soit en texte ou en image, tandis que les IA non génératives se concentrent sur le traitement et l’analyse de données.

Comparaison de qualité entre les différentes IA

La qualité des réponses varie considérablement entre les IA génératives et non génératives. Les réponses fournies par des outils comme Siri ou Google Home sont nettement différentes et souvent supérieures avec une IA générative.


Commentaires

Une réponse à “L’intelligence artificielle et la confidentialité des données”

  1. Je suis d’accord avec l’article. La confidentialité des données est essentielle et les entreprises doivent être transparentes sur la manière dont elles utilisent les informations des utilisateurs. Les utilisateurs doivent également être conscients des risques et prendre des mesures pour protéger leur vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *